Productions chorégraphiques

Aller au musée, rencontrer une collection ou l’univers d’un artiste, se retrouver face à des œuvres est une expérience singulière et personnelle. O,S N°X propose une autre qualité de présence aux œuvres et à la salle d’exposition. Projet à la fois visible et invisible, il relie les œuvres entre elles et se connecte aux visiteurs autant qu’aux équipes qui travaillent dans le lieu. Entre force active et puissance de contemplation, il modifie nos relations aux espaces physiques, mentaux et relationnels du lieu d’exposition pour faire vivre autrement le musée. Ce projet a été initialement créé lors d’une résidence d’artiste au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg dans le cadre de la valorisation des collections de Sophie Taeuber-Arp et Hans-Jean Arp. Aujourd’hui, O,S N°X se décline et se renouvelle à chaque représentation, tant par l’environnement qui l’accueille que par le nombre de performers qui l’activent. Sa mise en jeu est imprégnée des œuvres des Arp – proches de Dada et du Surréalisme – et recréée, à chaque fois, en dialogue avec l’écosystème habité temporairement.


DISTRIBUTION

Conception : Gaël Sesboüé
Interprétation : Massimo Fusco et Gaël Sesboüé
Assistante : Céline Roux
Chargée de production : Lucie Vignal, Marion Cachan


DIFFUSIONS

O,SN°1 - 5 février 2017 Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg
O,SN°2 - 20 mai 2017 La nuit des musées, Aubette 1928, Strasbourg
O,SN°3 - 10 octobre 2017 - Passerelle Centre d'art contemporain, Brest Festival Européen La Becquée


MENTIONS

Production LOLA GATT
Coproduction : MAMCS / Musée d’Art moderne et contemporain de la ville de Strasbourg. Avec les soutiens du Ministère de la Culture / DRAC Alsace - Champagne-Ardenne – Lorraine et de la ville de Brest.


Ce projet a été réalisé dans le cadre d'une résidence d'artiste au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg.

Pièce performative pour l’espace muséal et la salle d’exposition.
Gaël Sesboüé

Photo : Klaus Stoeber / Résidence d’artiste Gaël Sesboüé au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg. Gustave Doré, Le Christ quittant le prétoire (1867 – 1872).

O,S N°X

OS. Chorégraphie Gaël Sesboüé. Photo Klaus Stoeber